ACCESSIBILITÉ POUR PMR

ACCESSIBILITÉ
PMR

Porte PMR pour Nexity

Accessibilité pour personne à mobilité réduite

La notion de PMR

La notion de PMR est large. Pour donner une définition, nous pouvons dire qu’une PMR c’est : « toute personne gênée dans ses mouvements en raison de sa taille, de son état, de son âge, de son handicap permanent ou temporaire ainsi qu’en raison des appareils ou instruments auxquels elle doit recourir pour se déplacer. Plusieurs facteurs peuvent diminuer l’aisance à circuler : la cécité, la surdité, la grossesse, l’accident, les difficultés de compréhension de la langue ou simplement l’encombrement par l’utilisation d’un caddie, d’un landau, de colis, de bagage… ».

L’étude d’accessibilité se base sur six usagers type répartis en deux groupes :

• Les personnes porteuses d’un handicap moteur :
– Le chaisard ;
– Le chaisard accompagné ;
– Le béquillard.
• Les personnes porteuses d’un handicap sensoriel :
– La personne aveugle ou malvoyante ;
– La personne sourde ou malentendante ;
– La personne fragilisée (qui souffre d’un handicap mental ou de difficultés de compréhension).

L’approche d’un bâtiment ouvert au public peut se penser suivant 4 axes :

• PRATICABILITE
• SECURITE
• INFORMATION
• CONVIVIALITE
L’idée est que le projet général et les recherches formelles, esthétiques, techniques et technologiques puissent rencontrer ces 4 axes qui contiennent en leur sein l’accessibilité pour tous.

De nos jours beaucoup d’administrations ne sont pas en conformité avec les directives européennes concernant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, c’est pour cela que nous pouvons palier à vos attentes en réalisant les mises en conformité de vos accès aux bâtiments administratifs, remise aux normes des largeurs de portes règlementaires extérieures et intérieures (avec ou sans maçonnerie), réalisation de rampes avec le degré nécessaire, les cheminements pour mal-voyant au sol et sur les murs, les garde-corps, anti-panique, poignées de portes…

La norme P 98-350 de l’AFNOR recommande de laisser un cheminement de largeur utile hors mobilier de 1,80 m lors de la conception et de l’aménagement des cheminements piétonniers. Deux personnes en fauteuil roulant peuvent se croiser sans gêne.

En cas d’obstacle ponctuel (mobilier implanté sur un trottoir), la largeur du cheminement peut être réduite à 1,40 m le cheminement se fera alors à sens alterné. Cette largeur encore réduite à 1,20 m, en l’absence de mur ou d’obstacle de part et d’autre du cheminement (ex : chemin bordé d’espaces verts).